top of page

TFAL     TASK Force Aviation Légère

Il n'y a pas de meilleure phrase à citer que " NE JAMAIS GASPILLER UNE BONNE CRISE " pour décrire l'origine de cette TaskForce (groupe de travail).

1/ Origine et 1er fichier.
Suite à la crise COVID-19 / corona, VVMV & FBA-BFL et BULMF, ont pris ensemble l'initiative de mettre en place une TFAL (TaskForce Aviation Légère). Dans la première phase, seuls les aéronefs à moteur ont été pris en compte. Avant la 1er réunion qui a eu lieu une semaine plus tard le 25 avril 2020, les pilotes de planeurs et les modélisateurs ont également été invités. Une semaine plus tard, le 2 mai 2022, la réunion TFLL était pleinement représentée par TOUS les représentants de l'aviation légère et des sports aériens.
- Pilotes à moteur avec PPL, Hélicoptère ; ULM moteur volant ;
- Cerfs-volants paramoteurs;
- Pilotes de planeurs ;
- Modèles de cerfs-volants ;
- Aérostiers ;
- Pilotes de vol libre ;
- Parachutistes.

En un peu moins de 2 semaines de travail acharné, les protocoles de redémarrage de toutes ces disciplines aéronautiques ont été rédigés et soumis au gouvernement et au comité de sécurité. Avec succès, à la mi-mai 2020 presque tous les activités aériennes reprennent dans des conditions strictes qui ont été publiées au Moniteur belge et sur le site internet de la Direction générale de l'aviation (DGLV). Fin 2020, une nouvelle interruption des activités aériennes suivra. C'était pendant les mois d'hiver et les activités aériennes pouvaient reprendre avant le début du printemps. Cette fois avec relativement peu de restrictions
et pour le moment sans autre interruption. Cette collaboration unique entre le gouvernement, l'administration de l'aviation et les utilisateurs se sont avérés très efficaces. Les protocoles de redémarrage de l'aviation légère
ont également servi de modèle au Conseil de sécurité et au gouvernement pour de nombreux autres secteurs.

L'intention est que ce groupe de travail devienne toujours actif en cas de problèmes / incidents ou quoi que ce soit qui se rapporte aux activités conjointes de tous les passionnés d'aviation légère.

avion-ancien-dessine-main_53876-4929_edited.png

2/ La taxe sur l'embarquement dans un aéronef du 28 mars 2022, 2 ième fichier.
Un deuxième point d'action de la TFAL est la taxe sur l'embarquement dans un aéronef  du 28 mars 2022
où, dans certaines situations, les passagers voyageant avec des sportifs aériens
une taxe (une taxe) est exigée par le gouvernement.
Après la publication de cette taxe sur l'embarquement au Moniteur belge, il est rapidement apparu
que le travail rapide du gouvernement montre beaucoup de lacunes pour percevoir les redevances d'embarquement auprès des praticiens de l'aviation légère. Le 10 avril 2022, les décrets d’application du ministère fédéral des Finances ont été publiés.
D’autres mesures seront prises contre la perception de la redevance de la taxe sur l’embarquement d’un aéronef pour les praticiens de l’aviation légère.

L'omerta du gouvernement fédéral et de la direction générale de l'aviation répondre à nos questions légitimes en dit long.

vintage-vliegtuig-illustratie-op-witte-achtergrond-element-voor-logo-label-embleem-teken-i
bottom of page